Charte éthique

Le M.G.R. ou massage global relaxant est un massage de bien-être et de relaxation exclusivement. Les massages touchent au corps et à l’intimité, cette charte vise à instaurer une relation de confiance entre masseur et massé en définissant les limites de cette relation et en établissant de façon explicite nos engagements réciproques.

Afin d’éviter toute dérive de l’enseignement de ce massage qui serait promulgué par d’autres personnes que Françoise Marichal et ses assistants enseignants, le M.G.R. est enregistré à l’OBPI (Office Benelux de la Propriété intellectuelle) à la HAYE (Nederland). Le contenu de ce site Internet fait l’objet d’un copyright. Tout plagiat de ce contenu ainsi que toute formation non accréditée du massage MGR fera l’objet de poursuites judiciaires.

  1. Respect de l’hygiène 
    Vous pouvez attendre de nos masseurs l’application d’une hygiène stricte et nous attendons la réciproque de la part de nos clients.
  2. Respect de la personne :
    Nos prestations se limitent aux massages. Aucun geste tendancieux ne peut être toléré de la part du masseur ou du client. Nous respectons le droit à la pudeur de notre client en nous conformant aux normes de la décence tant dans la pratique que lors du déshabillage et rhabillage du client et en n’exigeant en aucun cas la nudité.
  3. Confidentialité :
    Les informations que vous pourriez nous confier sur votre santé sont confidentielles.
  4. Respect du cadre donné par l’enseignement :
    en aucun cas le massage ne peut dépasser le cadre de la relaxation et du bien-être, c’est-à-dire, qu’il exclut formellement les pratiques à visées médicales, paramédicales, ainsi que les dérives sexuelles.
  5. Qualité des produits :
    Les huiles essentielles, que nous utilisons ont été choisies avec soin.

Cette charte constitue un engagement réciproque.
Tout manquement à cet engagement par un praticien M.G.R. doit être communiqué à Françoise Marichal.

A propos des formations au M.G.R.

Françoise Marichal décline toute responsabilité et n’accepte en aucun cas que des élèves ayant suivi un cursus chez elle choisissent d’effectuer un stage en prenant comme superviseur un élève sortant du même cursus sans l’en avoir averti au préalable.